Comment devenir l’as du bricolage et entretenir sa maison ?

Lorsqu’on doit entretenir son habitat, on sollicite parfois les services de professionnels. Mais quand on a les mains d’un bricoleur, on peut effectuer certains travaux soi-même. C’est un excellent moyen d’économiser. Les quelques paragraphes qui suivent fournissent de précieuses recommandations pour mieux s’aventurer dans l’univers du bricolage, et devenir un artisan habile.

Se munir d’outillages adéquats

Bien évidemment, pour pouvoir réaliser les missions d’un bricoleur, il faut avoir en main les matériels dédiés aux différentes tâches que cela implique. Les principaux équipements requis sont le mètre, l’équerre, le marteau, les pinces, les tournevis et le niveau à bulle. Une perceuse sans fil peut également être utile. Pour couronner le tout, il ne faut pas oublier les outils servant à sécuriser l’individu. Il s’agit notamment du masque, des gants et des lunettes de protection.
Si l’on n’a pas la possibilité de se procurer certains matériels, il existe une autre option. De nombreuses entreprises ont maintenant pour vocation de louer des outils destinés aux œuvres d’aménagement, de rénovation et de jardinage pour une durée bien déterminée. Si l’on n’effectue pas très régulièrement des travaux de bricolage, cette solution demeure idéale. Mais il faut garder à l’esprit que certains équipements sont compliqués et exigent un bon savoir-faire. Il faut donc privilégier les outillages de base qui sont très simples. Dans tous les cas, il est important que ceux-ci soient de bonne qualité.

Cultiver de l’amour pour le bricolage

Pour devenir un bricoleur digne de ce nom, il faut commencer par apprécier cette activité. Aimer ce que l’on fait est une des clés de la réussite. Pour que cette passion se développe en soi, il ne faut pas hésiter à en parler à ses proches. En faisant ainsi, peut-être découvrira-t-on aussi une personne qui a l’âme d’un bon bricoleur. Peut-être même consentira-t-elle à aider dans certaines tâches compliquées ou à donner des conseils sur le choix des matériaux. S’inscrire à des forums ou à des plateformes d’échange sur le sujet peut de même se révéler nécessaire.

Multiplier les essais

On entend souvent l’expression : « C’est en bricolant que l’on devient bricoleur ». Chaque fois qu’une occasion se présente pour installer de petites choses, qu’il s’agisse de personnaliser un piquet, fabriquer un meuble de cuisine ou peindre une terrasse, il ne faut pas avoir peur, et s’y mettre de tout cœur. Les travaux liés au revêtement du sol sont les plus simples à réaliser. Pourquoi ne pas commencer par ceux-ci ? Grâce à ces moments, on peut en connaître davantage sur le fonctionnement de certains matériels. Il faut garder à l’esprit que les meilleurs bricoleurs ont commencé par de menus ouvrages avant d’avoir pu réaliser des tâches d’envergure.

Suivre des cours

Pour se perfectionner en bricolage, beaucoup décident de se lancer dans des cours. Certains types d’accompagnements combinent théorie et pratique, et se font en groupe. Le thème dans lequel on souhaite se spécialiser peut également être choisi : plomberie, jardinage, menuiserie, etc. La plupart des grandes enseignes proposent un pack de formations présentant une trentaine de domaines dans lesquels on peut être formé.
Si l’on n’a pas le temps de se déplacer, les cours en ligne permettent aussi de gérer quelques petits travaux de bricolage. On n’a qu’à s’asseoir sur un canapé, prendre un stylo et un bloc-notes pour s’instruire efficacement. Certains cours sont gratuits. Enfin, on peut faire appel à un coach professionnel. Ce dernier peut se rendre à domicile et guider le particulier sur certaines tâches comme la peinture d’un mur sans coulure.

Les bienfaits des tutoriels

En ce moment, les tutos sont l’un des moyens d’apprentissage les plus en vogue. En général, ceux-ci se présentent sous forme de vidéos démontrant toutes les instructions nécessaires pour reproduire les bons gestes en termes de bricolage. Des leçons y livrent tous les conseils pour manier les équipements comme un expert. Affûter une tronçonneuse, couler une dalle en béton, fabriquer un cadre en bois, poser du papier peint ou un revêtement mural, tout cela peut s’apprendre grâce aux tutoriels disponibles sur la toile. Des émissions télévisées, des blogs de particuliers et beaucoup d’autres sites peuvent également servir de guides pour mieux bricoler.

Prendre des mesures de sécurité avant toute activité

Les accidents de bricolage sont très fréquents. D’après une étude, chaque année, près de 300000 individus viennent à l’hôpital suite à des maladresses liées au bricolage. Pour échapper à ceux-là, la mise en place de certaines mesures de sécurité s’impose.
Il est alors déconseillé de prendre de l’alcool avant d’effectuer des travaux de bricolage. Les risques de se blesser sont beaucoup plus élevés pour ceux qui ont bu. Si l’on doit utiliser des produits chimiques, il faut s’assurer que ceux-ci ne soient pas dangereux. C’est particulièrement le cas des colles, des laques et des vernis. Si l’espace où l’on doit réaliser l’opération est assez sombre, il faut faire en sorte d’y apporter de la lumière. Un endroit bien éclairé permettra au bricoleur de bien voir les équipements dont il se sert. Il faut aussi s’assurer que des enfants ne se trouvent pas aux environs du chantier où l’on va travailler. Enfin, si l’on doit opérer sur des circuits électriques, il ne faut pas oublier de couper le courant sur le compteur général. Les accidents liés à l’électrocution au moment du bricolage ne sont pas rares.

Mettre en valeur ses capacités

Il ne faut jamais sous-estimer la moindre de ses compétences, ne serait-ce que sa capacité à planter un clou. Une préparation psychologique est alors nécessaire. Il faut de même une bonne dose de patience. Devenir un professionnel du bricolage peut prendre énormément de temps pour certains. Toutefois, il faut toujours confier les gros œuvres aux techniciens spécialisés dans ce secteur. Cette précaution est à prendre pour éviter les risques d’accident.
Tous ces conseils sont valables aussi bien pour les femmes que pour les hommes. Il faut noter que d’après un sondage, plus de neuf femmes sur dix font régulièrement des activités de bricolage. En appliquant toutes ces recommandations, même les plus faibles réussiront à se défaire de toute situation délicate.